Mercredi 9 juillet

lundi 28 juillet 2008

Après avoir pris un solide petit-déjeuner et rendu les clés des bungalows, nous nous dirigeons à nouveau vers le Lac Mývatn, dont nous ferons le tour dans la journée tout en visitant des sites brûlants, odorants et somptueux à quelques kilomètres du lac.

Voici comment nous avons vu Mývatn en début d’après-midi !  Une première vue sur un des nombreux pseudo-cratères qui jalonnent cette région ! 

 D’abord un peu à distance …

… une zone marécageuse !

 Puis, à un endroit au bord du lac, une promenade est aménagée, d’où l’on surplombe l’eau si transparente …

et d’où l’on admire les îlots volcaniques.

Notre promenade nous emmène dans une végétation luxuriante  au-delà de laquelle la vue est toujours aussi belle ! Je vous laisse admirer …

De là, nous sommes partis en direction du Nord-Est  pour découvrir la région du volcan Krafla : c’est un volcan central avec beaucoup de cratères dans la région du lac Mývatn. Nous visiterons l’un de ces cratères, après avoir vu le site de Námafjall.

Quand je vous disais qu’il fallait vous munir d’un petit foulard pour y enfouir votre nez, c’était justement pour la visite qui suit :

 au pied de la montagne Námafjall  le sol est complètement désolé, la croûte terrestre est très mince, et l’activité du sous-sol affleure par des solfatares, des marmites de boue bouillonnantes, des fumerolles !

Une solfatare est un type de terrain géologique où se dégage, par des fissures, de la vapeur d’eau contenant de l’hydrogène sulfuré. On nomme aussi solfatares les dépôts de soufre résultant de ces dégagements gazeux.

Non seulement le pied de la montagne éructe de tous les côtés, mais la montagne elle-même est truffée de trous et de fissures par lesquelles s’échappent également des fumerolles …

En face de nous, le parking d’où nous pouvons venir regarder ces curiosités mouvementées et sentant l’oeuf pourri à cause du soufre … ,

 ici, une marmite,

 là, des fumerolles et des résidus de soufre (jaunes) !

Autant vous dire qu’avec toutes ces émanations de gaz, l’odeur est par moment insoutenable, particulièrement lorsque du vent vous envoie les fumerolles en plein visage !!!!!

 

Je vous garde le reste des émotions de la journée pour le prochain « épisode »  😉

 Bonne soirée !

 

La tombola du jour !

lundi 28 juillet 2008

Hier, c’était la Vogue à Costaros (43), et notre association a essayé d’aller jouer dans la cour des chars fleuris et des Pom-Pom Girls  🙂

 

Nous avions préparé 4 articles brodés pour une petite tombola que nous avons organisée dès 15h :

 un torchon de cuisine (Nellie)

 un sac à pain (Vanessa)

 

 une trousse et un carnet de notes (Cayena)

 Malheureusement, nous n’avons pas intéressé grand monde …… Mais il faut dire aussi qu’il n’y avait pas beaucoup de monde non plus

Elisabeth – de St-Yorre – si vous passez par ici, sachez que toutes les trois, nous avons eu du plaisir à faire votre connaissance et sommes plus que ravies que vous ayez gagné la « Trouss’à tout » !!!

 De notre petit stand, nous avons adimré les chars du Corso fleuri, dont le thème était le Gendarme de St-Tropez, qui sont venus stationner de l’autre côté de la place !

 la prison,

 la soucoupe volante

 le képi  

le sifflet

 le gendarme de St-Tropez et la soeur

 la gendarmerie, derrière la prison !

 et la fameuse Deudeuche !

 Une fois tous les chars installés, une petite fanfare a joué quelques morceaux …

puis ce fut au tour des Pom-Pom Girls et des petites Majorettes de faire leurs numéros  🙂

Dommage que si peu de gens se soient intéressés à ce que toutes ces charmantes jeunes-filles avaient à partager ! Nous les félicitons pour leur courage et leur ténacité, malgré les conditions difficiles dans lesquelles elles se sont produites  🙂

 

Nous sommes heureuses d’avoir pu offrir, après tirage au sort :

le Torchon de Cuisine à Mme G.(43)

le Sac à Pain à Charlène E. (43)

la Trouss’à Tout à Elisabeth S. (03)

et le carnet de notes à Noëlle C. (43)

 

La prochaine manifestation à laquelle Contons nos Points participera, sera le marché de Noël, à la fin novembre !

 

Mon dernier biscornu brodé …

dimanche 27 juillet 2008

Bonsoir  🙂

La grille du biscornu est à peine imprimée, que voici déjà comment Judith l’a brodé, avec le fil Pomme de Pin©, couleur « rêverie » :

Merci Judith pour les photos et bravo, tu lui as fait honneur  😉

Edit du 2 août : voici l’interprétation de Jabadao59

 

Et voici aussi le mien, réalisé avec les couleurs indiquées :

J’espère que j’en aurai encore d’autre à vous présenter  🙂

 

S.A.L. Ô Jardin en panne …

dimanche 27 juillet 2008

  Bonjour !

Alors que la cinquième partie (petite, certes …, comme la quatrième) est parue ce matin, j’ai le regret de constater que je ne suis pas plus avancée que le 6 juin dernier   

Je n’ai aucune excuse, mais j’explique : tout d’abord je me suis trouvée à court de fil de Morphée, j’ai pris du temps avant d’en commander, puis il y a eu les préparatifs du « grand voyage », le retour avec sa lente remise en route (je crois bien qu’un morceau de ma tête est resté là-bas …… 😉 ) et me voici face à mon ouvrage, tel que je l’ai laissé il y a un mois et demi …

En fait, ce n’est pas tout à fait exact : j’avais pris cet ouvrage avec moi pour « si jamais » … et voici ce que j’ai réussi à faire

 

On ne se moque pas ……     Ce modèle est si plaisant à broder, que je vais me rattrapper !!!

 

Regardez la belle surprise !!!

samedi 26 juillet 2008

Soazic me l’avait dit, les trolls islandais l’ont inspirée … mais à ce point-là je ne m’y attendais pas du tout, regardez plutôt sur son blog, vous m’en direz des nouvelles  😉

 

 

Mardi 6 juillet !

samedi 26 juillet 2008

C’est avec un temps magnifique, mais un vent assez fort et frais, que nous nous levons; et en attendant que tout le monde soit debout, quelques petites croix au coin d’une table : il est 10h30 …

 

Nous chargeons nos véhicules et démarrons. Nous reprenons la piste Sprengisandur en direction du nord, en direction de « la civilisation » ! Vers 13h, un point s’impose : nous sommes toujours au milieu de nulle part, sur la Lune peut-être ……  

La premièe visite de la journée sera pour les chutes d’Aldeyjarfoss  et ses orgues ! C’est la fin de la route 26, la fin du désert … 

Ce n’est pas tout à fait la Lune quand-même : nous rencontrons des moutons, presque toujours par trois (la maman et ses deux petits), et presqu’à tous les tournants de la route …

 

 Vers 16h30 nous arrivons au fameux Lac Myvatn (my = mouches – vatn = lac), au centre-nord du pays.

Entre aujourd’hui et demain, nous en ferons le tour et nous visiterons des lieux magnifiques et surprenants !

 

Comme ce pseudo-cratère, sommet du cratère d’explosion Hverfjall ! d’où l’on a une très belle vue sur le lac

 

Dimmuborgir est un champ de lave près du Lac Mivatn, et signifie « châteaux sombres « . Cela est dû aux formations de lave en forme de colonnes.   Photo Commons

Ici, on voit ce qui est s’appelle Kirkjan, « La Cathédrale » : 

Près de ce Lac Myvatn, il  y a également une faille appelée « médio Atlantique ». Elle présente, entre autres, une caverne dans laquelle on peut se glisser et tout au fond on trouve de l’eau à 50°C, mais attention, ça brûle !!! C’est Grjotagja !

 Photo Doug

 

Vers 20h30 nous arrivons, bien fatigués à notre hébergement, qui se situe à Stöng, où nous sommes à nouveau répartis dans deux petits chalets, face à la lande qui s’étend loin, loin, loin …

Photo Guesthouse Stöng   La lande dans la région du Lac Myvatn

 

Pour la prochaine excursion, celle du mercredi, il vous faudra vous munir d’un petit foulard à vous coller sur le nez … l’air sera par moment « délicat » à respirer   😉

 

 

 

On va se coucher !!!

vendredi 25 juillet 2008

Le nom des fameuses chutes n’a pas encore reparu (sans doute ce soir ou demain), je vous en mets quand-même les photos et j’ajouterai le titre dès que je l’aurai  🙂

  Imaginez que toute l’eau déversée par la cascade s’en va par des gorges assez sérrées qui commencent tout de suite en bas à gauche de ces photos !

Edit samedi 26 juillet : ça y est, j’ai le nom !!! C’est Fagrifoss, « belles chutes » en français, sur la rivière Kaldakvisl  🙂

Et quelques mètres plus loin, contre une paroi de ces gorges, l’on découvre des orgues basaltiques dont on dirait une sculpture plutôt que le résultat du chaos de la terre après une irruption volcanique !

Vous me direz pourquoi faire tout ce grand voyage pour découvrir des orgues basaltiques, alors qu’à une vingtaine de kilomètres de chez moi, voici ce que l’on trouve :

  ce sont les orgues d’Espaly St-Marcel, à côté du Puy-en-Velay ! La structure en prisme résulte du refroidissement de la lave crachée par les volcans (ici d’Auvergne) !

 

Pour finir ce beau lundi dans la minéralité du désert de l’Islande, nous longeons encore un beau petit lac  et nous constatons que l’eau exhale tant de vapeurs de soufre, que la végétation alentours en est vert fluo !  

Et nous arrivons à Laugafell « Le Mont du Bain », il est 22h !  Ce soir nous dormirons dans ce refuge, conçu pour recevoir 12 personnes. En bas se trouvent les sanitaires, et voici le haut  où nous ronflerons tous côte à côte sur les matelas à même le sol !!!

Avant cela, presque tous sont allés se baigner dans la piscine d’eau chaude naturelle (~ 35°) et en ont bien  profité !   Je vous rappelle qu’il est 23h10  😉

Puis nous avons mangé  et constaté qu’à 1h10 du matin, il fait toujour clair !!!

Cette nuit-là le soleil s’est couché à 1h25 ! 

Le Plateau de Laugafell, le plus haut d’Islande, va vivre sa nuit de quatre petites heures, illuminé par le soleil qui frise l’horizon …

 

N’ayant pu continuer à vous montrer notre voyage du fait d’un nom de cascade manquant, je vous propose de commencr à découvrir le monde des Trolls ! 

 

Les Islandais ont toujours décrit les Trolls comme des ogres malfaisants. En fait, les Trolls étaient redoutés pour la force prodigieuse et la taille gigantesque dont ils sont dotés.

 

Avec celà en tête, il est facile de comprendre pourquoi les Islandais inventent des histoires si négatives au sujet des ces Trolls fondamentalement inoffensifs et si attachants !

 

Après avoir eu des déboires, lors de leur première rencontre avec Ingólfur et ses comparses, il y a plusieurs siècles, les Trolls islandais devinrent plus inquiets de rencontrer des humains que des humains rencontrer des Trolls !!

 

De nos jours, un Troll sain d’esprit ne s’aventurera hors de sa grotte qu’avec d’extrêmes précautions – et encore à la faveur de l’obscurité !

 

On a souvent dit que les Trolls ont un désagréable sens de l’humour. Cela est en fait basé sur l’interpréttion erronée d’un amical sourire troll.

 

 La plupart des femmes trolls se présente ainsi habituellement, et il peut être souvent difficile de dire si une femme est enceinte ou non. La grossesse est estimée 5 fois plus longue que chez les humains !

 

Tailles comparées à différents niveaux du développement de l’enfance. L’enfant troll a environ 10 années humaines, le bébé humain a environ 6 mois …

 

 Les enfants trolls prennent tout autant de plaisir à dormir que les adultes. Chez eux cependant, il s’agit plus d’une distraction en commun. Ils adorent se pelotonner en grands tas reniflants et ronflants, fameuse source de divertissement pour les aînés dotés d’un solide sens de l’humour !

 

Enfin, comme il est 3h15 du matin et que la lune est encore là, je vous offre une amulette qui, même si elle ressemble au soleil, est en fait une représentation de la pleine lune, puissante source naturelle d’énergie pour les Trolls !

 

 

 

Lundi matin 7 juillet …

mardi 22 juillet 2008

Après le petit déjeuner, nous faisons le point sur ce que nous verrons dans la journée. Il est environ dix heures et la brume ne s’est pas encore dissipée ! 

Nous allons prendre la « route » F26, appelée Sprengisandur (sandur = étendue de sable), qui est la deuxième piste du pays et qui traverse l’Islande du Sud au Nord entre les glaciers Hofsjokull (à l’ouest) et Vatnajokull (à l’est). Pour vous donner une idée, le Vatnajokull est plus grand que la Corse !

En chemin, nous rencontrons une « randonnée équestre ». Les chevaux islandais sont petits, 1.25m à 1.45m au garrot, supportent des charges jusqu’à 90 kilos, et possèdent naturellement deux allures particulières : le tölt et l’amble en plus des allures que nous connaissons.  Ces randonnées sont organisées pour les touristes, et des chevaux en liberté profitent de l’escapade !

 

Les paysages sont de toute beauté : ici Herdubreid, la montagne en table domine le désert d’Odadahraun (= désert des crimes, où se réfugiaient des criminels, des hors-la-loi) du haut de ses 1682m. C’est un volcan de l’ère glaciaire que l’on voit depuis des kilomètres à la ronde. Un chaos indescriptible de blocs de lave recouvre les alentours de la montagne.  

C’est dans cette région que les astronautes s’entraînèrent avant leur voyage sur la Lune !

Entre 700 et 900m d’altitude, les étendues situées entre les glaciers Hofsjökull et Tungnafellsjökull forment le plus vaste désert pierreux d’Islande.

 En plein milieu de la photo, la pierre verticale est, en réalité, un petit troll (il y en a de beaucoup plus grands !) qui n’a pas réussi à rentrer sous terre avant le coucher du soleil, et s’est transformé en pierre !

Au milieu de ce nulle part lunaire, il y a pourtant beaucoup d’eau et même des endroits où il faut traverser les rivières en des points précis, les gués, comme celui-ci …  ou celui-là :  La première voiture est déjà passée …

… à nous maintenant :  

On est secoué dans tous les sens … 

 … et nous voici de l’autre côté !

Nous poursuivons notre route sous un ciel très clément, et je vous livre quelques photos que nous avons prises avant d’arriver à notre prochaine étape, Laugafell, le « Mont du bain » !   

Vous voyez les troll, là-haut … ?

 

 Il est déjà 18h et nous voulons encore voir de belles chutes pas bien loin de là, avant de rejoindre notre « hôtel » …

A demain pour la suite …  🙂

 

 

Un petit biscornu !

lundi 21 juillet 2008

Voici un nouveau petit biscornu, que je vous ai dessiné hier soir  !  

Voir le Fichier : BiscornuTroisViolets.pdf

Comme toujours, je recevrai les photos de vos réalisations avec plaisir, et je les mettrai ici  🙂